Débat sur l’application Stop Covid

Débat sur l’application Stop Covid

Débat sur l’application Stop Covid

2 juin 2020 En séance , Numérique , Stop Covid

Mercredi 27 mai 2020, une déclaration relative aux innovations numériques dans la lutte contre l’épidémie de covid-19 a été effectuée au Sénat au nom du Gouvernement par Nicole BELLOUBET, garde des sceaux, ministre de la justice, Christelle DUBOS, secrétaire d’État auprès du ministre des solidarités et de la santé et Cédric O, secrétaire d’État chargé du numérique.

Je suis intervenu en discussion générale, au nom du groupe UC, d’une part pour exprimer mon scepticisme sur les avantages réelles d’une telle application, d’autant plus qu’elle sera mise en œuvre après le confinement. D’autre part, elle pose la question de la souveraineté numérique puisque la solution européenne évoquée initialement a échouée.

"Cette application permet, grâce à la crise sanitaire de franchir deux lignes rouges :
- La première est l’expérimentation massive d’une application de traçage social avec construction d’une architecture
- La seconde est le fait que les plus grands acteurs du numérique mondial se soient alliés sur un sujet pour mettre leurs moyens en commun. Leur application fonctionnera par défaut dans leurs systèmes d’exploitation de leurs appareils : smartphones, montres connectées…
Nous ne sommes qu’au début d’un basculement et des digues auront rompu. Naturellement, les nouvelles fonctionnalités offertes ouvriront le champ des nouvelles finalités.
Et même si les garanties apparemment apportées sont nombreuses (et j’en ai bien conscience), elles ne sont finalement que très mineures par rapport au pas de géant que Stop Covid risque de nous faire franchir."

Dans la même rubrique

Mot-clés

Mes derniers Tweets