Nos restaurants se meurent d’être fermés

Nos restaurants se meurent d’être fermés

Nos restaurants se meurent d’être fermés

27 novembre 2020

Avec près de 90 sénateurs et à l’initiative de mon collègue Jean-Marc BOYER, sénateur du Puy-de-Dôme, nous avons cosigné un courrier à l’attention du Président de la République pour lui demander de permettre aux restaurateurs d’ouvrir leur établissement dès le 28 novembre et au plus tard le 15 décembre 2020.

Ces professionnels savent mettre en place les règles sanitaires pour protéger leurs clients. Aujourd’hui, l’incompréhension a laissé la place à la colère de milliers de professionnels, d’entrepreneurs et de salariés.

Il est urgent de les sauver.

Dans la même rubrique

Mot-clés

Mes derniers Tweets