Femmes et enfants en danger : une réalité à ne pas occulter en période de confinement

Femmes et enfants en danger : une réalité à ne pas occulter en période de confinement

Femmes et enfants en danger : une réalité à ne pas occulter en période de confinement

30 mars 2020 Actualités , Coronavirus

J’ai soutenu l’initiative de sa collègue Annick BILLON, Sénatrice de la Vendée, en cosignant une tribune « Coronavirus et confinement : femmes et enfants en danger », déposée au nom de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité entre les hommes et les femmes, dont il est membre.

Cette tribune est parue dans le journal Libération aujourd’hui et à été cosignée par 167 sénatrices et sénateurs, dont Sylviane NOËL et Cyril PELLEVAT.

Notre pays connait aujourd’hui une crise sanitaire sans précédent. Les mesures de confinement qui nous sont imposées restent indispensables afin de contenir l’épidémie. Néanmoins, il ne faut pas oublier les risques (insultes, cris et coups) auxquels sont exposés les femmes et enfants dans des foyers violents.

Marlène SHIAPPA, secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre la discrimination, a annoncé le maintien du 3919 « Violences femmes info », numéro de référence pour les femmes victimes de violences en leur proposant une écoute. A l’instar de ses collègues sénateurs, Loïc HERVÉ salue cette initiative.

Cependant, des questions persistent. Au regard de l’isolement accru des victimes de violence, il est indispensable que l’ensemble des moyens à la disposition des territoires en matière d’aide sociale soient renforcés afin que le bilan, déjà effroyable, de cette crise sanitaire ne soit pas alourdi par les féminicides.

Dans la même rubrique

Mot-clés

Mes derniers Tweets